Excite

Ai Weiwei, Never Sorry : documentaire sur le dissident chinois

La Chine est un pays où la liberté d'expression est muselée, où les Droits de l'Homme sont régulièrement bafoués. Des artistes chinois tentent de s'insurger contre ce régime totalitaire. C'est le cas d'Ai Weiwei, âgé de 55 ans. La prison et la censure ne font pas peur à cet architecte, artiste plasticien et sculpteur qui utilise régulièrement les réseaux sociaux, dont Twitter, pour dénoncer son pays.

Dans Ai Weiwei, Never Sorry, l’homme au doigt d’honneur, un documentaire de 91 minutes, la journaliste américaine installée en Chine, Alison Klayman, revient sur le destin de cet homme, encensé par le monde, qui souhaite avant tout la liberté et pouvoir exprimer ses opinions. Elle l'a suivi pendant trois ans et couvre l'avant et l'après arrestation d'Ai Weiwei. Elle tente de montrer la complexité de l'homme, son histoire et ses influences. Elle a réalisé des interviews auprès de ses proches, de critiques de l'artiste.

Si on peut parler de provocation, on voit, dans ce film, Ai Weiwei faire un doigt d'honneur et prononcer cette phrase J'emmerde ma patrie devant le Palais du Peuple à Pékin.

Ai Weiwei avait fait l'objet d'une arrestation musclée, filmée par les membres de sa famille. Il avait passé 81 jours en prison pour évasion fiscale. D'ailleurs, il lui est interdit de sortir du territoire et placé sous très haute surveillance.

Les oeuvres d'Ai Weiwei sont régulièrement exposées dans le monde entier, et même dans son propre pays. Les Français ont pu le découvrir cette année au Jeu de Paume.

Elton John a également bravé les autorités chinoises en dédiant son concert de Pékin le 25 novembre à Ai Weiwei. D'ailleurs, les deux artistes ont posé ensemble.

Ai Weiwei n'est pas un dissident politique mais il pourrait donner des idées à une jeunesse en mal de repères et qui pourrait bien vite demander plus de liberté.

Ai Weiwei, Never Sorry est dans la sélection officielle du Festival du Film de Berlin au mois de février 2013.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017