Excite

Aimé Césaire va rejoindre le Panthéon

Poète et homme politique français - mais Martiniquais avant tout - Aimé Ferdinand David Césaire est né a Basse-Pointe en 1913. Son décès en 2008 a provoqué une vive émotion tant aux Antilles qu’en métropole. Écrivain génial et engagé, le Panthéon attendait le grand homme.

Excellent élève, il gagne plusieurs bourses qui lui permettent notamment de poursuivre ses études en classe d'hypokhâgne à Paris. C’est à son arrivée dans la capitale qu’il rencontre des étudiants africains. Il prend alors conscience de la part africaine refoulée de l’identité des Antillais. C’est ainsi qu’il a fondé le concept de ‘négritude’ pour défendre les opprimés de la terre, à commencer par les anciens colonisés.

De retour en Martinique, juste avant la guerre, il devient enseignant. C’est à la fin de la guerre qu’il devient à la fois député et maire de Fort-de-France. Sa longévité en tant qu’homme politique est particulièrement impressionnante puisqu’il restera 58 ans à la mairie et 45 à l’Assemblée nationale. En 1958, il fonde le Parti progressiste martiniquais et milite pour l’indépendance de son île. S’il doit régler de graves problèmes sociaux, il est aussi déterminé à mettre la culture à la portée de tous, notamment par le biais de festival.

Auteur touche-à-tout, Aimé Cesaire a fondé un journal à Paris (l’Étudiant Noir), écrit plusieurs livres, des recueils de poésie, des pièces de théâtre et des essais portant notamment sur la colonisation et la négritude. C’est somme toute naturel qu’il aille tenir compagnie à d’autres grands hommes et femmes comme Hugo, Zola, Jaurès, Pierre et Marie Curie…

Source Photo : Hommage à Césaire (hommage-cesaire.net)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017