Excite

Contrastes : quand Beckett accompagnait André the Giant à l'école

  • geekosystem.com

Il y a des assortiments qui sont particulièrement étonnants, des couples bizarroïdes, des amitiés improbables. Comme celle du grand écrivain Samuel Beckett et du célèbre André The Giant, catcheur et acteur hors norme. Comment le chemin de ces deux hommes se sont croisés ? La petite histoire.

Samuel Beckett, prix Nobel de littérature, est un dramaturge et poète irlandais, dont le nom sera éternellement associé au théâtre de l'absurde grâce à sa célèbre pièce En attendant Godot (1962).

Lecteur d'anglais à l'Ecole normale supérieure de Paris, ami proche de James Joyce, de Nathalie Sarraute, de Cioran, on imagine le personnage au physique frêle comme un homme doux et raffiné.

André The Giant, de son vrai nom André Roussimoff était un catcheur français haut de 2,23m pesant 225 kg. Considéré comme l'un des plus grands catcheurs de l'histoire, on lui a donné le surnom de Eighth Wonder of the World -la huitième merveille du monde-.

Né à Grenoble d'un père d'origine bulgare et d'une mère polonaise, André The Giant est entré dans la légende du ring. Atteint de gigantisme, il avait une force hors norme et une mobilité impressionnante pour un homme de cette corpulence.

Quel rapport peut donc t-il y avoir entre ces deux hommes que tout oppose ?

En 1953, Samuel Beckett a acheté un terrain pas très loin de Paris et y a fait construire une maison, avec l'aide de quelques habitants dont un fermier d'origine bulgare nommé Boris Roussimoff. Ce dernier se lie d'amitié avec l'écrivain, va jouer aux cartes en sa compagnie.

Vous l'aurez deviné, le fils de Boris est André The Giant et c'est là que le hasard fait se croiser ces deux personnages. Samuel découvre que Boris a des difficultés à porter son fils à l'école, vu la taille et le poids de celui-ci. Il était trop gros pour entrer dans le bus scolaire et sa famille n'avait pas assez d'argent pour acheter une voiture capable d'accueillir cet enfant immense. Beckett lui offre donc de conduire André à l'école avec son camion, en signe de reconnaissance.

Lorsque André fut interrogé sur ses trajets avec l'écrivain il raconta qu'il avait rarement parlé d'autre chose que de cricket. Joli.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018