Excite

David Guetta, sa venue à Marseille bientôt annulée ?

La musique est censée adoucir les moeurs.

A Marseille, capitale européenne de la Culture 2013, tout prend des proportions énormes. Surtout lorsqu'il s'agit d'un concert donné en plein air, au Parc Borély, avec en première partie Mika et en guest-star, le DJ Français mondialement connu, David Guetta.

Payer une place entre 44 et 59 €, trop cher pour les habitants marseillais, surtout que le taux de chômage est affolant et que la moitié des habitants n'est pas imposable ! Qui paie donc la subvention de 400 000 € allouée par la mairie de Marseille ? Les contribuables marseillais ! Et donc une double peine pour eux. Impôt + place. David Guetta, qui ne s'est pas encore exprimé, serait payé 250 000 €. Trop cher selon le collectif, Commando anti 23 juin, mis en place sur Facebook, de Lionel Orsini, alias DJ Oil, contre la venue de David Guetta à ce prix-là.

La ville de Marseille a trouvé la parade. Elle ne financerait qu'une moitié de cette manifestation. Grâce à un arrangement financier, l'autre moitié proviendrait du mécénat privé. Le choix du bénéficiaire, Adam Productions, des 400 000 € aurait été attribué sans appel d'offre. Illégal pour de l'argent public, même pour des subventions. Surtout que les affiches fleurissent déjà dans les rues de Marseille, sur des espaces publicitaires mis gratuitement à disposition. Il est vrai que le Parc Borély ne dispose pas d'infrastructures pouvant accueillir un concert. L'installation d'une scène coûte cher, l'accès payant au site également car l'immense parc, lieu très prisé par les Marseillais, est prêté gratuitement par la ville.

Après la pétition déposée en mairie, plus de 60 000 signatures recueillies, le tribunal administratif pourrait être saisi afin de trancher cet épineux financement si la subvention n'est pas revotée lors du conseil municipal du 23 mars.

En étant capitale européenne de la Culture, la ville de Marseille dépense des sommes conséquentes. En espérant que les visiteurs, surtout étrangers, puissent remplir les caisses des hôtels, des restaurants, et par conséquent des pouvoirs publics. Le résultat des recettes, s'il y en a, ne sera donné qu'à l'issue de 2013. Seront-elles positives, comme pour la coupe du Monde de Rugby 2007 ?

Les Marseillais, n'ayant pas payé leur place, pourront sûrement se retrouver sur la plage, tout près du Parc Borély, et profiter d'une belle soirée en écoutant, seulement, David Guetta et Mika. A moins que le vent ne se mette de la partie et emporte la musique de l'autre côté.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018