Excite

Drame de Koh-Lanta : le CSA pense interdire ces programmes aux moins de 12 ans

La téléréalité avait suscité bien des interrogations lors de son apparition. L'idée que monsieur tout le monde pénètre dans nos écrans pour devenir un objet de curiosité et de divertissement avait généré nombre de polémiques. Mais c'était avant la multiplication des formats de reality-show et leur acceptation dans le paysage audiovisuel.

Aujourd'hui le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) reprend le fil de la réflexion après les événements tragiques qui ont frappé l'émission d'aventure "Koh-Lanta". Le candidat Gérald Babin a succombé d'un arrêt cardiaque à l'âge de 25 ans alors qu'il participait à l'émission. Dix jours plus tard c'est Thierry Costa, le médecin de Koh-Lanta depuis quatre saisons qui se donnait la mort visiblement en raison de l'acharnement médiatique dont il avait fait l'objet.

Françoise Laborde, membre du CSA s'exprimait ce mardi matin devant les micros d'Europe1 : "Il y a certaines émissions qui pourraient relever du moins de 12".

Madame Laborde s'interroge sur les émissions d'aventure, basées sur des "rapports d'affrontements" et de "dépassement de soi". Elle assure que la réflexion avait commencé avant même les évènements qui ont touché Koh-Lanta et qui ont poussé TF1 à annuler la saison 2013 du programme.

Le conseil qui réfléchit à la téléréalité en général et à la violence à la télévision en particulier pense plus qu'à une simple signalétique, elle veut décaler ces émissions plus tard dans la soirée. "Le moins de 12, cela signifie que cela ne peut plus être diffusé à 20h30", en accord avec une recommandation vieille de 2005 qui "qui interdit toute violence à la télévision entre 6 heures et 22 heures".

En outre, selon Françoise Laborde, la CSA réfléchit à un accompagnement psychologique systématique sur ces émissions qui ont "tendance à broyer les gens". La surexposition médiatique du jour au lendemain de personnes qui sont étrangères au show business peuvent avoir des conséquences ravageuses.

"On pourrait imposer d'avoir à faire à un psychologue, un médecin présent en permanence pendant le tournage et après le tournage."

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018