Excite

Gainsbourg en expo à la Cité de la Musique

Peintre, cinéaste, musicien, poète… la Cité de la Musique à Paris rend hommage à un artiste complet: l’exposition Gainsbourg 2008 fait revivre le chanteur populaire à partir du mardi 21 octobre jusqu’au 1er mars 2009.

L’événement Gainsbourg 2008 est un parcours initiatique entre art, cinéma et musique, imaginé par Frédéric Sanchez, illustrateur sonore et commissaire de l'exposition en question. Divisée en quatre périodes, Gainsbourg 2008 s’étend sur 500 m² de la "période bleue" (1958-65), "les idoles" (1965-69), "la décadence" (1969-79) à l’"Ecce homo" (1979-91). L'installation artistique s'appuie sur des murs d'images composés à partir de centaines de photos et d'extraits de films chinés chez des collectionneurs, à l'INA ou dans les archives de la Gaumont. 24 totems sans tabou font références à l’œuvre et à l'imaginaire de Serge Gainsbourg.

Pour participer à l’événement, la fille du défunt artiste, Charlotte Gainsbourg a confié au musée la sculpture de Claude Lalanne, «L'homme à tête de chou», élément fort du décor du domicile de l’artiste, rue de Verneuil et source d'inspiration du concept-album du même nom, sorti en 1976. En effet, le vrai musée Gainsbourg, c'était sa petite maison de la rue de Verneuil, à Paris. Le chanteur avait meublé cet «hôtel particulier» inspiré par l'appartement de Salvador Dali avec un humour oscarwildien et des humeurs aussi noires que les tentures de soie sauvage qui en recouvraient les murs. Ponctuant le parcours, une création sonore diffusée par une quarantaine d’enceintes réparties dans tout l’espace, proposent des musiques et des textes lus par une vingtaine d’interprètes de Serge Gainsbourg, dont sa fille Charlotte, Vanessa Paradis, Juliette Gréco, Alain Bashung, Jane Birkin ou sa veuve, Bambou...

Dans Le Figaro, Frédéric Sanchez se confie: «Je ne voulais pas un hommage figé». Pari réussi pour le commissaire de l’exposition car dix-sept ans après sa mort, l’aura de l’artiste français le plus populaire des cinquante dernières années reste intacte et plus vivante que jamais. Serge Gainsbourg ou l’artiste aux milles facettes s’expose à la Cité de la Musique.

Serge Gainsbourg - La Javanaise (1968):



Photo: littleireland.tv

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017