Excite

Into Eternity, nucléaire et témoignage aux générations futures

Ce n’est pas de la fiction puisque ce sont cinq kilomètres de galeries à 500 mètres sous terre qui sont en cours de construction en Finlande. ‘Onkalo’ qui signifie ‘cachette’ sera terminé en 2020 et accueillera alors les déchets radioactifs des centrales finlandaises. Durée de vie : 100.000 ans.

Dans ce film qui part d’un fait réel, la construction d’Onkalo, mais transporte le spectateur dans 1.000 siècles, Michael Madsen, un documentariste suédois, pose le problème de la gestion des déchets radioactifs qui eux, restent potentiellement nocifs pendant des milliards d’années. Selon Into Eternity, le monde en produit 250.000 tonnes et que personne n'a trouvé de réponse satisfaisante à ce problème.

Comme tout bon documentariste, il a interrogé des experts et les responsables du projet pour bien appréhender l’ampleur du problème, notamment sur l'aspect de l'avenir de ces zones d'enfouissement. C'est pour cela qu'il a choisi le mode témoignage aux générations futures. Comment vont-elles découvrir ce cimetière ? Vont-elles le considérer comme un trésor de l’histoire alors que son contenu restera excessivement dangereux ? Mais surtout peut-on arriver à la mettre en garde ?

Mais d'autres questions sont abordées, comme celle de la solidité de cet entreposage souterrain. Comment être sûr qu'Onkalo pourra résister aussi longtemps en sachant que l’écorce terrestre, est, par essence, instable ?

Véritable cri d’alarme, Into Eternity a reçu plusieurs récompenses : le Grand Prix du Festival International du Film d'Environnement (France), Prix du Documentaire au Festival Nordique de Bergen et le Grand Prix du Festival «Visons du Réel» à Nyon en Suisse. Pour la presse comme pour les spectateurs qui l’ont déjà vu, ce film est une belle réussite.

Source Photo : Allociné (allocine.fr)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017