Excite

La Rafle: l’histoire du Vél'd'Hiv au cinéma

Tragique, impitoyable et rarement abordé par le 7ème art français, le film ‘La Rafle’ de Roselyne Bosch revient sur une page peu glorieuse de l’histoire de France: celle de la rafle du Vélodrome d’Hiver.

Vidéo: la bande-annonce de La Rafle



En 1942, la France est sous occupation allemande. A Paris, le 16 juillet de cette même année, le gouvernement de Vichy fait arrêter 13 000 Juifs par la police française, les entasse au Vélodrome d’Hiver de la capitale puis les envoie à la mort, vers les camps d’Auschwitz où tous les enfants seront exterminés. Parmi eux, l’histoire de Joseph Weismann, un petit garçon juif de 11 ans, qui vit avec sa famille sur la Butte Montmartre.

Dans ce film triste et émouvant, le passé dérangeant de la France ressurgit avec brutalité et sincérité à travers des yeux d’enfants. Roselyne Bosch signe là un chef d’œuvre cinématographique qui reconstitue avec fidélité une réalité qui n’aurait jamais dû exister. Pourtant l’histoire du Vél'd'Hiv est si vraie que la caméra de Roselyne Bosch s’efface dès le début du film pour laisser le spectateur revivre ce drame depuis un siège, gorge nouée et impuissant.

A noter l’excellence du casting avec bien entendu Hugo Leverdez dans le rôle du petit Joseph mais aussi Gad Elmaleh dans le rôle du père ou Sylvie Testud, Jean Reno, Raphaëlle Agogué. Mélanie Laurent est absolument exceptionnelle dans son interprétation d’une infirmière envoyée au Vélodrome d’Hiver.

Photo : gaumont (Youtube)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019