Excite

Le complexe du castor

Rien ne va plus pour Walter Black dans le Complexe du Castor : la société de jouets qu’il dirige est en passe de sombrer et il s’éloigne de sa famille typiquement Amérique moyenne. Celle-ci va finir par le chasser pour ne pas se laisser gagner par la déprime.

C’est à ce moment-là qu’il trouve dans une poubelle, un castor ou plus exactement une peluche de ventriloque et va s’en servir pour remonter la pente. Dès lors, l’animal devient l’interprète de Walter avec son entourage et ne le quitte plus, un peu comme une prothèse. L’opération se révèle positive puisque le héros, joué par Mel Gibson, récupère sa famille et remet sa société à flot. Tout pourrait aller pour le mieux s’il n’y avait cette peluche dont il n’arrive plus à se passer. Plus encore que la santé de Walter, ce sont les réactions de son entourage qui sont au cœur de ce film. Comme dans le Petit Homme, où Jodie Foster mettait en scène un petit surdoué, elle pose là encore la question de la normalité.

Mel Gibson est particulièrement bon dans son personnage à la dérive qui, comme en tremblant, reprend peu à peu confiance en lui. Jodie Foster qui joue dans le film le rôle de Meredith, sa femme, est également au top.

Si les critiques pour ce nouveau film sont globalement bonnes, certaines parleront d’une réussite avec un scénario particulièrement travaillé tandis que d’autres mentionneront des lenteurs et des maladresses. Pour la majorité cependant, le Complexe du Castor est intéressant et mérite le déplacement.

Source Photo : Allociné (allocine.fr)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017