Excite

Le Heavy Metal s’invite à l’université de Nottingham

À partir de septembre, le Heavy Metal deviendra une matière académique comme les autres à l’Université britannique de Nottingham. La formation universitaire devrait comprendre des cours sur l’histoire de ce courant musical, sa relation avec la religion, ou encore son rôle dans les jeux vidéo.

Des cours de théorie musicale et de pratique sont également prévus au programme. Durant leurs deux années d’études, les étudiants auront également l’occasion de partir sur les routes de Grande-Bretagne pour se produire sur différentes scènes. L’idée est accueillie tièdement par des universitaires comme par des adeptes de cette musique sans concession.

Toutefois, le diplôme se veut on ne peut plus sérieux, malgré les réserves émises par quelques organismes et en particulier Chris McGovern, président de la Campaign for Real Education. « C’est une perte de temps », estime-t-il. Pourtant, le programme n’est pas si léger pour les futurs étudiants. Apprentissage théorique en première année autour de l’histoire de la musique, du métal et de son rôle dans d’autres domaines culturels comme le cinéma. Puis, en deuxième année, les étudiants pourront faire fructifier leurs connaissances en l’appliquant sur scène, avec une tournée en Grande-Bretagne.

Les avis restent toutefois partagés sur la question, même du côté de la scène metal. Quel objectif peut avoir un étudiant qui intégrerait ce cursus, alors que le metal est vécu plus comme une passion qu’un véritable job. De plus, la plupart des musiciens sont des autodidactes, qui apprennent en se frottant directement au terrain. McGovern appuie son opposition en allant dans le même sens : « Les rock star n’ont pas eu besoin d’un diplôme pour devenir ce qu’ils sont devenus. » Il faudra en tout cas attendre quelques années encore pour avoir un groupe certifié « University of Nottingham » à la programmation du Hellfest, plus grand festival métal d’Europe.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018