Excite

Les Femmes du 6e étage en haut du box office

Le cinéma français s’est fait la spécialité des comédies et des drames sociaux. On y explore les relations entre les classes de la société et les sentiments. C’est d’ailleurs l’un de nos arguments face à la menace d’outre-Altantique. Les Femmes du 6ème étage répond exactement à cette règle.

L’histoire racontée par Philippe Le Guay est classique puisqu’elle évoque la rencontre, au sein d’un même immeuble, de deux mondes que tout oppose. D’un côté, il y a le couple Joubert (Luchini et Kiberlain), des bourgeois du 16ème arrondissement qui, l’on s’en doute, s’ennuient ferme dans une vie confortable mais terne. De l’autre côté, il y a les occupantes du sixième étage, des immigrées espagnoles qui manquent de moyens mais pas de joie de vivre. C’est la jeune bonne des Joubert, Maria, interprétée par Natalia Verbecke, qui va faire le lien.

Le hic, dans ce film, comme dans une pièce de Feydeau, c’est que le mari ne va pas tarder à tomber sous le charme de son employée. Il découvre ainsi l'univers modeste mais enjoué des femmes du 6ème étage. Cette comédie douce-amère est interprétée de façon magistrale. Luchini, d'abord, qui est drôle et touchant. Kiberlain est également parfaite dans son rôle de bourgeoise coincée, sans oublier Natalia Verbecke, ni Carmen Maura.

Ce film a d’ailleurs fait une entrée fracassante dans le box-office puisqu’il a enregistré plus de 500.000 entrée dès la première semaine, derrière Black Swan. A ce rythme-là, il pourrait bien bousculer 'Rien à déclarer'!

Source Photo : Allocine.fr (allocine.fr)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017