Excite

Les petites librairies fleurissent dans les jardins de Washington

Comme des abris à oiseaux, avec parfois une phrase sur le toit, elles ont une fenêtre à travers laquelle on aperçoit des livres: ces « petites bibliothèques» ont fleuri au bout des jardins de Washington, encourageant autant la lecture que la convivialité.

Le procédé est simple: chacun peut prendre un ou plusieurs livres dans la maisonnette, à condition d'en remettre autant à la place. « Take a book, return a book» (« prendre un livre, retourner un livre »), c'est le leitmotiv.

« La semaine dernière, onze nouveaux livres sont arrivés », se réjouit par exemple Kevin Sullivan, qui a lancé sa petite bibliothèque à Bethesda, dans le nord-ouest de Washington. Kevin met une trentaine de livres par semaine dans son petit abri en bois posé sur un poteau rouge. Sur le toit, une citation de l'écrivain Oscar Wilde honore ses origines irlandaises: « Le suspense est intense, j'espère qu'il va durer».

Les petites bibliothèques ont souvent la forme d'un abri à oiseaux, mais se sont transformées ici en horloge, là en robot ou encore en théâtre, au gré de l'imagination de leurs propriétaires. Pour un autre participant, Philip Vahab, c'est moins la lecture que son envie de « parler avec son voisin» qui l'a motivé. « C'est comme une conversation pour l'immeuble ». Ses voisins l'ont d'ailleurs aidé à financer sa bibliothèque, une des premières à voir le jour à Washington en janvier 2013. Juste à côté, M. Vahab a posé un banc, sur lequel les passants s'assoient pour lire ou discuter.

L'initiative n'est pas sans rappeler celle du « bookcrossing », née également aux Etats-Unis en 2001, et qui avait essaimé en France en 2003. Le principe consiste à laisser un livre dans un lieu public, un banc par exemple, pour que quelqu'un d'autre le lise à son tour, à condition de l'enregistrer sur un site dédié, afin de suivre l'ouvrage à la trace.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018