Derniers livres noirs pour nuits blanches

Le roman policier se porte bien, contrairement à certains de ses personnages. Si la galerie des grands auteurs s’agrandit au fil du temps, c’est toujours le même cocktail qui est apprécié : suspens et angoisse. Ce sont juste les versions qui changent : flots d’hémoglobine, humour sardonique, voire version rose …

C’est Harlan Coben qui ouvre le bal du stress avec ‘Faute de preuve’. Ce livre traite de la disparition d’une adolescente de 17 ans qui a tout de la jeune fille modèle. Harlan Coben ne s’embarrasse pas excessivement des vraisemblances dans ses livres; mais qu’importe puisqu’il atteint son but : ne pas nous laisser lâcher le polar avant le mot de la fin ?

Autre nouveauté mais côté africain, cette fois avec le roman de Moussa Konaté. ‘En route vers Tombouctou’ nous amène au cœur de Mali où les meurtres de jeunes hommes demeurent inexpliqués. Ce sera encore du boulot pour le vieux commissaire Habib qui devra démêler l’histoire entre traditions ancestrales des hommes bleus, terrorisme et ‘simples’ rivalités. Comme toujours avec cet écrivain, c’est l’occasion de mieux connaître les cultures africaines.

Que serait le roman policier sans Patricia Cornwell ? Auteure très prolifique, c’est encore Kay Scarpetta qui est l’héroïne de ‘Havre des morts’. Fini les scalpels et les mauvaises odeurs, le médecin légiste s’est formée aux autopsies virtuelles. Et comme les cadavres n’aiment pas être à la traine, ils mettent également un point d’honneur à présenter cicatrices hors normes et saignements intempestifs. Pour ces nuits blanches-là, c’est jusqu’au 16 mars qu’il faudra attendre. D’ici là, bonnes et douces nuits à tous.

Source Photo : Tanozzo (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2014