Excite

Madonna : accusation de travail illégal pour des concerts en Russie

Un député russe à l'origine d'une loi controversée anti-homosexuelle à Saint-Pétersbourg a accusé mardi la star mondiale Madonna d'avoir travaillé illégalement lors de concerts en Russie à l'été 2012, lors de sa tournée MDNA. La chanteuse américaine avait défendu les homosexuels et les Pussy Riotlors de ces spectacles.

« Le type de visa obtenu par Madonna en août 2012 lui permettait de mener des activités humanitaires et culturelles, mais pas commerciales», a déclaré Vitali Milonov, député local du parti au pouvoir Russie Unie. Il s'agit d'un visa de trois mois délivré au titre des « échanges culturels », c'est-à-dire « un visa qui ne permet pas de travailler et gagner de l'argent » en Russie, a expliqué le député. Or, Madonna a donné deux concerts, à Saint-Pétersbourg et à Moscou en août dernier, « et a gagné des millions », a souligné M. Milonov.

La star américaine avait plaidé lors de ses concerts en faveur de la cause homosexuelle. Elle avait également affiché son soutien aux membres du groupe contestataire Pussy Riot, emprisonnées pour une « prière punk » anti-Poutine en la cathédrale de Moscou.

Des organisations ultranationalistes russes avaient porté plainte devant un tribunal de Saint-Pétersbourg, réclamant à Madonna 333 millions de roubles (8 millions d’euros) de dommages et intérêts, mais ont été déboutées.

Une loi adoptée en février 2012 à Saint-Pétersbourg à l'initiative de M. Milonov punit dans la seconde ville du pays tout « acte public faisant la promotion de l'homosexualité ou de la pédophilie ». Le texte a été dénoncé par les défenseurs des libertés dans la Fédération de Russie.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017