Excite

Michel Sardou se réjouit de l’abandon des 75%

« Belle nouvelle ce matin, il paraît que les 75% on va passer à côté, on va sentir le vent du boulet, seulement », s’est félicité le chanteur. « Ce qui me fait chier, c’est que c’était juste l’année où j’étais en tournée, ou là je peux les faire (le million d’euros). Et après pendant trois ans je ne fais plus rien. Il me reste quoi ? », s’est-il interrogé.

« Je trouve qu’en France, on est trop taxés. Il faudrait qu’il y ait les impôts et basta. Mais à côté de ça, on vous pique sur le locatif, sur le machin sur l’augmentation de ceci, sur l’augmentation de cela, donc à la fin quand vous mettez tout bout à bout, on vous pique tout, quoi ! »

Néanmoins, hors de question pour Michel Sardou de quitter la France. « Cela dit, je ne me plains pas, il y a des gens beaucoup plus malheureux que moi. Je ne partirai jamais d’ici pour des questions d’argent. J’irais où ? », a-t-il rigolé. « Qu’est-ce que j’irais foutre en Russie ? Vous avez déjà passé un hiver à Monaco ? Je vous le conseille, vous allez voir, vous allez revenir vite en suppliant de payer vos impôts.»

Rappelons pour mémoire qu’en octobre dernier Michel Sardou avait déclaré ne pas « être choqué » par la nouvelle tranche d'impôt à 75% pour les très hauts revenus si elle est « provisoire » dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France. « Si c'est du provisoire, qui dure moins longtemps que la vignette, cela ne me choque pas. On est quand même tous conscients qu'on est dans la merde », avait déclaré le chanteur en la circonstance. Il avait également ajouté à l’époque : « Et ce n'est pas mon genre de fuir, de partir à l'étranger. Si t'es pas content, tu ouvres ta gueule».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018