Excite

Miyazaki, le maître du cinéma d'animation japonais, prend sa retraite

Hayao Miyazaki, le maître du cinéma d'animation japonais, cofondateur des fameux Studio Ghibli, le Walt Disney asiatique arrête le cinéma.

"Hayao Miyazaki a décidé de prendre sa retraite et " Le vent se lève " sera donc son dernier film. Il s'en expliquera bientôt dans une conférence de presse à Tokyo" a annoncé Koji Hoshino, le PD-G des Studio Ghibli à la Mostra de Venise qui projette son dernier film Kaze Tachinu (Le vent se lève) en compétition pour le Lion d'or.

À 72 ans, Miyazaki a réalisé onze long-métrages, en a produit deux et enfilé tour tour la livrée du réalisateur, producteur, animateur, dessinateur et scénariste. On lui doit des chefs-d’œuvre comme Porco Rosso, Mon voisin Totoro ou encore Princesse Mononoké qui a reçu un Oscar du meilleur film étranger.

Le rapport de l'homme avec la nature, l'écologie, le contraste et les contradictions entre la civilisation, la technologie et l'environnement sont les thèmes récurrents de son œuvre. Les femmes intelligentes fortes et obstinées en sont souvent les protagonistes. Miyazaki a emmené les spectateurs loin des jolies princesses du monde Disney.

Le dernier film du senseï (maître en japonais) Le vent se lève, déjà un succès au Japon, raconte l'histoire de Jiro Horikoshi, petit garçon fou d'aviation, qui deviendra le concepteur du célèbre Zéro, l'avion des kamikazes ( mot qui signifie littéralement "vent divin") japonais.

Ce n'est pas un hasard si Miyazaki a dédié son dernier opus à Jiro puisqu'il nourrit une passion pour l'aviation depuis son plus jeune âge.

Senseï en japonais signifie "celui qui était là avant moi, qui est garant du savoir et de l'expérience d'une technique ou d'un savoir-faire". Et la question de la succession du mythique studio Ghibli se pose naturellement. Plusieurs noms émergent comme celui d'Isao Takahata, le cofondateur du studio et toujours aux côtés du maître. Seul point faible : Takahata n'est pas dessinateur. Autres candidats : Hiromasa Yonebayashi, le scénariste d'Arrietty et encore le propre fils de Miyazaki, Goro Miyazaki.

En 2005, Myazaki avait reçu un Lion d'or à Venise pour l'ensemble de son oeuvre. Ce n'est sûrement donc pas un hasard si ce perfectionniste a décidé d'y tirer sa révérence.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018