Excite

Nabilla, une femme battue ?

  • @Getty Images

Aux enquêteurs, au juge d'instruction, Nabilla aurait annoncé qu'elle avait peur pour sa vie, qu'elle était constamment battue par son compagnon, Thomas Vergara, lorsqu'il était aux prises avec la drogue.

Il fallait s'y attendre. La ligne de défense de Nabilla est la suivante. Elle a protégé sa vie car son compagnon, Thomas Vergara, la terrorisait lorsqu'il prenait des stupéfiants. Il levait même la main sur elle, exerçait des pressions psychologiques. Peut-on croire Nabilla ? Les enquêteurs et le juge semblent avoir leur avis. Pour eux, la ligne de défense ne tiendrait pas depuis que le parquet d'Aix en Provence leur a transmis l'hospitalisation de Thomas au mois d'août suite à un coup de couteau dans le dos.

Trop de jeux de mots, Nabilla ne comprend plus rien.

Les faits sont en tous les cas troublants. Le couple a des accès de colère mémorables. Nabilla, pour sa télé-réalité, a même fait couper des scènes au montage car elles montraient de la violence dans le couple. Ils se sont connus lors des Anges de la téléréalité. On se souvient, à ce moment-là, de la visite de la grande copine de Nabilla, Ayem, venue lui souhaiter son anniversaire. Ayem était déjà dubitative. Elle ne croyait pas Thomas et voulait protéger son amie. Elle a toujours annoncé que Nabilla était un gros bébé qui avait besoin d'être protégé. Leur amitié n'a pas survécu, comme toutes celles de Nabilla. Mais Ayem, même si elle n'a pas vu Nabilla, a décidé de soutenir celle qui fut sa petite soeur. Elle lui a apporté des vêtements durant sa garde à vue. Thomas aurait-il fait le vide autour de Nabilla ? Sur Twitter, un ex-candidat de Secret Story, Zarko, a annoncé que Nabilla était constamment battue par son compagnon. Mais il a très vite enlevé ses tweets. La violence de Thomas, si elle existe vraiment, va permettre à de nombreuses langues de se délier, malgré l'enquête en cours. Pourquoi Thomas maintient-il sa version, à savoir une agression par trois inconnus ? Veut-il réellement protéger Nabilla ? Est-il si amoureux d'elle, faisant fi de la violence de sa belle ? Ou pense-t-il tirer profit de cette histoire rocambolesque ?

Pourtant Nabilla a toujours affirmé qu'elle ne reproduirait pas le même schéma familial. Elle a évoqué des violences entre son père et sa mère pendant 20 ans. Actuellement incarcérée, les services pénitentiaires craignent pour sa vie, même si elle a été placée à l'isolement, réservé aux prisonniers sensibles. Connue de toutes les détenues, Nabilla aurait des tendances suicidaires. A cause de sa notoriété, de sa santé, elle subit une énorme pression en prison. Elle peut être rackettée pour son argent, ses vêtements. Pression, selon le langage pénitentiaire, est synonyme de suicide car selon eux, elle est fragile psychologiquement. A 22 ans, celle qui semble très forte extérieurement ne serait pas la jeune femme qui tiendrait le choc bien longtemps, surtout si ce qu'elle raconte est vrai et qu'elle vit son arrestation et son emprisonnement comme une injustice. Elle restera en prison jusqu'à la fin de l'enquête. La justice ne veut pas qu'elle puisse rencontrer Thomas et qu'ils inventent à nouveau une histoire. Une confrontation doit avoir lieu et Thomas être à nouveau interrogé.

Si la famille de Thomas a pris en main ses comptes de réseaux sociaux, Nabilla bénéficie de l'appui de nombreux internautes, via le hashtag #FreeNabilla, utilisé près de 68 000 fois en 24 heures et l'ouverture d'un site Internet du même nom.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018