Excite

Oncle Boonmee : la Palme d'Or 2010 en DVD

On se souvient de la Palme d’Or du Festival de Cannes 2010, attribuée par Tim Burton et son jury au film Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures, Palme d’Or tout autant encensée que décriée. Bizarre, poétique, inventif ou long et ennuyeux, le film du Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul réveille les esprits et attise les passions. On profitera de la sortie du DVD (16 février 2011) pour se faire sa propre opinion.

Oncle Boonmee va mourir. Il demande à ses proches de le ramener chez lui, afin de ne pas mourir à l’hôpital. Une fois sur place, le fantôme de sa défunte épouse l’attend pour prendre soin de lui, puis arrive son fils, sous une forme animale. Flirtant avec le fantastique, le film parle autant de réincarnation que d’amour, et ce par le biais d'une beauté plastique à couper le souffle. Fantômes ou poisson-chat composent ce film déstabilisant, dans lequel on plonge et se perd ou dans lequel on ne rentre tout simplement pas. La demie mesure semble ne pas exister quant à l’appréciation d’Oncle Boonmee. Hypnotique, lent et proche de la transe cinématographique, le film atteint parfois l’état de grâce.

L’édition DVD qui est proposée aujourd’hui comporte un court-métrage de 18 minutes, Lettre à Oncle Boonmee, complémentaire du film, et déjà présenté dans le cadre de l’exposition du réalisateur intitulée ‘Primitive’. Projet multimédia, le projet ‘Primitive’ est décrit dans un livret de 24 pages inclus dans le coffret DVD, et offre un aperçu du travail effectué sur le film et du processus de création du réalisateur. On en apprendra d’ailleurs plus sur les motivations du réalisateur grâce à un entretien de 16 minutes inclus lui aussi dans cette édition. 7 scènes coupées viendront prolonger le film pour ceux qui auront su l’apprivoiser.

Source photo : Government of Thailand via wikimedia commons

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017