Excite

"Our Body" interdit d'exposition

Le juge des référés parisiens ordonne la fermeture de l’exposition Our Body, au nom de la décence. Objet de toutes les polémiques depuis son ouverture le 12 février dernier, l’exposition met en scène de véritables corps humains.

Boulevard de la Madeleine à Paris, mardi 21 avril. Il y avait foule cet après-midi, peut-être pour la dernière fois d’ailleurs. Ce fut l’occasion pour beaucoup de découvrir les cadavres disséqués et exhibés derrière les vitrines. La justice vient d’interdire l’exposition Our Body. Motif: "on ne commercialise pas le corps humain".

Les visiteurs pourtant trouvent justement le spectacle hors-norme, enfin une exposition décalée ou l’art prend tout son essor. "Ça ne me choque pas du tout, je resterais des heures à les regarder". Ou encore, "c’est intéressant que les plus jeunes puissent apprendre à connaître le corps humain, comment il fonctionne".

Depuis quinze ans, l’exposition fait le tour du monde (États-Unis, Allemagne, Espagne…), partout, elle suscite la polémique. A-t-on le droit de mettre en scène des cadavres humains? L’organisateur, Pascal Bernardin, justifie le maintien de cette exposition dans un souci de pédagogie auprès du public: "c’est une exposition anatomique et culturelle, ce serait complètement aberrant de l’interdire".

Les dix-sept cadavres sont des hommes et femmes chinois, des condamnés à mort. Mais deux associations ont porté plainte, l’origine des corps ne serait pas chinoise et il y aurait derrière cette exposition un odieux trafic de corps volés.

L’exposition était fermée ce mercredi. Elle ne devrait pas reprendre. L’organisateur a fait appel de la décision.

Visitez l'exposition interdite



Photo: vinzblog.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017