Excite

Portraits du Mali : Souleymane Cissé

Souleymane Cissé est né le 21 avril 1940 à Bamako dans une famille musulmane modeste. Il est passionné de cinéma dès son enfance et sort diplômé de l'Institut des Hautes Etudes Supérieures de la Cinématographie de Moscou en 1969. L’année suivante, rentré au Mali, il est employé comme cameraman-reporter au Service cinématographique du Ministère de l'Information, ce qui lui offre l'occasion de parcourir le pays caméra à l'épaule pendant trois ans et de réaliser plusieurs documentaires.

Il tourne son premier moyen métrage Cinq jours d’une vie en 1971. Le film relate l’histoire d’un jeune qui abandonne l’école coranique et vagabonde dans les rues, vivant de menus larcins. En 1975, il réalise son premier long métrage, en bambara, Den Muso (La Jeune fille) à propos d’une jeune fille muette violée par un chômeur. Il explique alors : « J'ai voulu mon héroïne muette pour symboliser une évidence : chez nous, les femmes n'ont pas la parole ».

En 1978 sort le film Baara (Le Travail) qui relate l'histoire d'un jeune ingénieur, révolté par l'attitude de son PDG, qui décide d'organiser une réunion avec les ouvriers pour faire valoir leurs droits. Mais son patron le fait aussitôt enlever puis assassiner. Succède Finyè (Le Vent, 1982). Il s'agit d'une chronique sur la révolte des étudiants maliens face au pouvoir militaire. Le film est sélectionné au Festival de Cannes 1982.

Entre 1984 et 1987, il tourne Yeelen (La Lumière), film initiatique sur le douloureux chemin que prend l’enfant pour devenir adulte. Il obtient pour ce film le Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes en 1987. Il est alors le premier cinéaste africain à avoir été primé à Cannes pour un long métrage.

Il tourne Waati (Le Temps) en 1995, qui retrace l'histoire de Nandi, une enfant noire d'Afrique du Sud au moment de l'Apartheid, qui fuit son pays pour partir en Côte d'Ivoire, au Mali et en Namibie, avant de revenir dans son pays d'origine après la fin du régime. En 2009, il sort le film Min yé (Dis moi qui tu es) qui aborde le thème de la polygamie. Ce film est présenté au Festival de Cannes 2009.

Il a été élevé par l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré, au rang de Commandeur de l’Ordre national du Mali en 2006. Il est également Commandeur des Arts et Lettres de la République Française.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019