Excite

Prix Médicis pour Marie Darrieussecq

  • J.Foley/Opale

Marie Darrieussecq a reçu ce mardi le prix Médicis pour son dernier ouvrage Il faut beaucoup aimer les hommes (P.O.L.), le récit troublant d’une femme qui tombe follement amoureuse d’un homme. Il est noir, elle est blanche. Un détail ? Moins que l'héroïne ne le pensait.

Le titre du treizième roman de Marie Darrieussecq renvoie à la citation de l’autre « amante » Marguerite Duras "Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter."

Solange, actrice française d’origine basque vedette à Hollywood tombe éperdument amoureuse de Kouhouesso, un américain d’origine camerounaise. L’amour mixte est bien plus compliqué qu’il n’y parait. Il y est question de racines, d’image de soi, d'image de l’autre, d’apparences et d’altérité.

Marie Darrieussecq, qui a déjà fait beaucoup parler d'elle durant cette rentrée littéraire 2013, joue dans ce roman de sa double casquette d’écrivaine et de psychanalyste. Elle livre un récit qui mêle fiction et auto-fiction, l’un n’excluant pas l’autre selon l'écrivaine.

Déjà récompensée du prix du jeune écrivain de langue française en 1988 pour La Randonneuse, et auteur du roman à succès Truisme en 1996 (300.000 exemplaire, Marie Darrieussecq remporte aujourd’hui le prestigieux Prix Médicis.

Elle a été choisie au premier tour avec cinq voix, contre deux à Philippe Vasset (La Conjuration), une à Céline Minard (Faillir être flingué) et une à Frédéric Verger (Arden).

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018