Tintin et le Secret de la Licorne

Le public en rêvait, Steven Spielberg l’a fait, le plus célèbre des reporters Tintin revient sur le grand écran. Nous sommes en 2011 et le Tintin d’Hergé a bien évolué, la 3D ayant fait son apparition.

Tryphon Tournesol

L’histoire du film est un grand classique usant des « classiques » chers au monde de Tintin. C'est-à-dire que vous retrouvez tous les personnages célèbres comme Haddock, Dupont & Dupond ou encore Milou. Comme à son habitude Tintin et sa clique vont être amenés à voyager énormément, de Moulinsard au désert africain, c’est un véritable dépaysement. Pour être « Bref » Tintin achète une maquette de la Licorne et s’attire les foudres d’un certain Sakharine. Un trésor est en jeu : le fameux trésor de Rackham le rouge, s’en suivront des péripéties à travers le monde. Ces noms rappellent quelques souvenirs et c’est bien là la magie de ce film. Pour les sceptiques de la 3D, voici le parfait compromis pour satisfaire tout le monde et profiter de ce film toutes générations confondues, un héros légendaires mis en lumière par une 3D subtile que maitrise parfaitement ce cher Steven !

Schumpeter parlait d’évolution, Spielberg la met en pratique

La technique utilisée pour ce film n’est pas une banal 3D comme nous avons eu l’occasion de voir sur certains films. Dernièrement un usage massif de la 3D n’a pas été de grand service pour le cinéma. Ici place au procédé de « Performance capture », tout le film est réalisé en studio, les décors dessinés mais les acteurs bien réels munis de combinaison à capteurs, parlons ici de « Motion capture ». Une technique révolutionnaire donnant une raison de plus de filer au ciné.

Spielberg est un grand fan de Tintin et de son créateur Hergé, ils devaient se rencontrés en 1983 mais vous connaissez la suite tragique. Ce film est donc une œuvre de passionné s’adressant à tous les publics mais qui se veut avant tout un hommage à la houppette la plus célèbre du monde !

Voici la bande annonce

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2014