Excite

Vers une France privée de sorties?

Les riverains ont d’une part signé des pétitions contre les établissements qui, passé une heure convenable, faisaient encore du bruit. Aujourd’hui, les choses s’inversent, les professionnels grognent.

Les noctambules n’auront bientôt plus beaucoup d’endroits où faire la fête. Les arrêtés municipaux interdisent désormais les fermetures tardives de peur de gêner plus encore les riverains. Du coup, les plus grandes villes françaises vivent au rythme de villes fantômes… Bertrand Delanoë, maire de Paris, souhaiterait même créer un lieu de vie nocturne, à ciel ouvert, loin des habitations.

Le problème est le même à Lille. Dans vingt-cinq épiceries de la ville, la vente d’alcool sera interdite après 22h. Seuls deux magasins ont une dérogation et poursuivront la vente jusqu’à minuit en semaine et deux heures du matin le samedi. Ceux-ci ont adhéré à la charte de bonne conduite promue par la municipalité.

À Marseille, c’est différent. La cité phocéenne deviendra la capitale européenne de la culture en 2013, du coup, la plage du Prophète est fermée après une heure du matin.

Exception à Toulouse. Les professionnels de la nuit ont gagné leur pari. La ville Rose fait la fête désormais jusqu’à l’aube, le tribunal administratif a donné raison aux établissements, le 5 mai.

Photo: iej3.streetpress.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020